Un stage dans une grande firme : mode d’emploi

Vous voulez décrocher un stage financier rémunéré dans une grande institution financière cet été ? Mieux vaut s’y prendre tôt ! En finance, le recrutement se fait au plus tard en janvier, parfois dès le début de l’automne. Mode d’emploi pour obtenir le stage qui fera une différence sur votre CV. 

Faites plusieurs demandes
Obtenir un stage dans le secteur financier est plus difficile que dans d’autres domaines. À la Banque Nationale, par exemple, seulement une vingtaine de stages répartis dans les grandes villes du pays, comme Montréal, Toronto et Calgary, sont offerts chaque été. N’hésitez pas à contacter plusieurs institutions financières pour maximiser vos chances de réussite. Envoyer trois ou quatre candidatures, c’est encore trop peu pour avoir une entrevue, selon le site Internet d’HEC Montréal. 

Misez sur vos expériences de bénévolat
Les institutions ne cherchent pas seulement des candidats qui se démarquent par leur excellent dossier scolaire. L’expérience acquise lors des études compte aussi. Josée Loranger, directrice principale à l’acquisition des talents à la Banque Nationale, conseille aux étudiants de s’impliquer dans les activités parascolaires et les associations étudiantes pour avoir une expérience pertinente à faire valoir en entrevue.

Multipliez les contacts informels
Ce n’est pas un secret, les recruteurs embauchent souvent une personne qu’ils connaissent ou qui leur a été recommandée. N’hésitez donc pas à parler de votre recherche de stage à votre entourage et à vos professeurs, voire à contacter directement des gestionnaires des firmes qui vous intéressent.

« Une bonne façon de se faire des contacts, c’est de communiquer avec les gestionnaires dans le cadre d’un travail universitaire », explique Josée Loranger. La plupart seront ouverts à vous consacrer quelques heures, selon elle. Et cela peut ouvrir la porte à un stage informel dans le futur. 

Informez-vous auprès de votre université
Les grandes institutions financières sont en communication avec les universités, où elles organisent des rencontres de prérecrutement. Elles sont souvent présentes lors des salons de l’emploi. C’est une autre façon de s’informer et d’enrichir son réseau de contacts. 

Gardez l’esprit ouvert
N’hésitez pas à vous déplacer pendant l’été pour faire votre stage. Si vous habitez Montréal, par exemple, un stage à Toronto peut être profitable. « Ça peut être une super belle façon de perfectionner son anglais, de connaître d’autres environnements de travail », croit Jean-François Charpentier, vice-président associé en acquisition de talents à la Banque TD.

Il recommande par ailleurs aux étudiants de garder l’esprit ouvert. « Même si notre premier stage n’est pas le stage de nos rêves, on va apprendre beaucoup. Il faut rester flexible. »

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#