Nouveaux arrivants : lancer sa carrière en comptabilité au Canada

Bonne nouvelle pour les immigrants ayant une formation et une expérience en comptabilité : il y a beaucoup de travail pour eux au Canada! Mais, comme la profession est complexe et réglementée, il faut s’armer de patience. Conseils et marche à suivre.

Inutile d’envoyer indistinctement votre CV à toutes les firmes comptables de la ville. Au Canada, bien qu’il y ait des comptables généralistes, les tâches diffèrent beaucoup, par exemple, entre les postes de teneur de livres, d’analyste commercial, d’auditeur interne ou de comptable professionnel agréé (CPA), régis par un ordre professionnel et dont les compétences sont plus larges. Pour le nouvel arrivant, la première étape est d’évaluer ses compétences pour identifier quels postes il pourra occuper.

« Il y a une autre grande décision à prendre avant d’entamer le parcours, précise Nisrin Al Yahya, coordonnatrice des projets en emploi au service d’employabilité La Maisonnée. Ceux qui voudront être CPA auront accès à de meilleurs salaires et à des postes plus prestigieux, mais ils devront se plier à davantage de formalités que ceux qui opteront pour des postes de techniciens, d’assistants ou de commis-comptables, en entreprise ou dans la fonction publique. »

Faire reconnaître ses acquis
Ayant accompagné de nombreux immigrants dans leur acclimatation avec la profession comptable, Nisrin Al Yahya confirme que le milieu a les bras grands ouverts et que la plupart des employeurs adaptent leur processus d’embauche pour mieux favoriser les Néo-Canadiens.

Doucement, des structures officielles de reconnaissance des acquis se mettent aussi en place. C’est certainement une bonne idée de commencer par ce processus, pris en charge par différents cégeps et collèges, lequel permettra en particulier d’être embauché par les secteurs public et parapublic. « Mais attention, prévient Nisrin Al Yahya, la procédure peut s’étendre sur plusieurs mois. »

Vos compétences comptables y seront évaluées, mais aussi d’autres compétences techniques, comme votre maîtrise de la langue et des outils numériques.

Se mettre à jour
Un bon conseil de Nisrin Al Yahya : « Le chemin rapide, au Québec, est de suivre l’Attestation d’études collégiales en comptabilité et gestion, qui vous donnera accès aux postes de techniciens. » Dans le reste du Canada, jetez un œil à l’offre de cours des community colleges.

S’il ne vous manque que quelques éléments, par exemple les compétences informatiques ou la connaissance des lois fiscales canadiennes, le mieux sera de vous construire une formation à la carte en vous inscrivant seulement aux cours nécessaires, selon votre situation.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#