Comptable dans une PME : les particularités

Dans une PME, le comptable doit être un touche-à-tout et s’avère souvent une ressource-clé pour la survie de l’entreprise. Portrait d’un poste qui requiert à la fois flexibilité et rigueur.

Taille de l’entreprise oblige, les comptables dans une PME devront le plus souvent ajouter d’autres cordes à leur arc. « Il est quand même courant d’associer la comptabilité, l’administration et même les ressources humaines », confirme Valérie Bourdages, qui a œuvré comme comptable dans une maison de disques indépendante à Montréal, puis chez evenko (appartenant au Groupe CH).

Un constat qui résonne aussi pour Ariane Mitchell-Crête, qui tient les rênes de la comptabilité pour le centre autogéré Bâtiment 7, dans Pointe-Saint-Charles à Montréal. Celle qui occupe officiellement le poste de soutien administratif effectue toutes les tâches comptables et administratives, en plus de porter plusieurs autres chapeaux, allant de la coordination des activités à la gestion des bénévoles, en passant par la programmation. « Il faut être comme une pieuvre, en fin de compte ! »

Solutions sur mesure

La plupart des PME emploient donc un employé « multitâches » qui s’occupera de l’administration et de plusieurs tâches liées à la comptabilité. Selon leurs moyens financiers, certaines engageront un comptable externe quelques heures par semaine, d’autres seulement à la fin de l’année pour la vérification et la production des états financiers. La gestion des liquidités s’avère le plus souvent une priorité, rappelle Valérie Bourdages : « Dans une PME, on peut être pris avec de petites embûches financières. Avoir une bonne gestion du cash flow, c’est super important. »

Le passage d’une entreprise plus modeste à une plus grande boîte donne à Valérie Bourdages un regard privilégié sur la façon dont les tâches sont réparties, selon la taille de la société. « Dans de plus grandes entreprises, il y aura souvent une personne attitrée aux comptes fournisseurs, une personne attitrée aux comptes clients, et une personne attitrée à la trésorerie. C’est absolument nécessaire quand il y a du volume. »

De l’importance de la flexibilité

Un monde sépare donc la personne qui exécute seule toutes les tâches liées à la comptabilité et un département dédié, qui compte plusieurs employés et où les mandats sont mieux définis. Pourtant, un comptable pourrait passer de la première situation à l’autre lors d’une forte croissance. Aussi, faire preuve de souplesse sera alors primordial, puisque les définitions de tâches seront appelées à évoluer, parfois rapidement.

Un bon sens de l’orientation

Le comptable dans une PME agit comme un capitaine de navire qui doit garder le cap sur ses objectifs, même si de nouvelles tâches surgissent en cours de route. « Il faut avoir la souplesse de passer par d’autres chemins pour se rendre à destination, mais il faut tout de même garder le cap », confirme Ariane Mitchell-Crête. Pouvoir évaluer du regard la situation complète de l’entreprise, anticiper les défis et avoir de l’écoute pour le reste de l’équipe constituent donc des qualités essentielles au comptable dans une PME. À cela s’ajoute l’humilité, car c’est souvent le comptable qui trouvera et réparera les pots cassés. Pas étonnant que ce rôle soit aussi crucial pour l’équilibre et la survie d’une PME !

Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca