Compétences technologiques : plus qu’un atout

De nos jours, avoir des compétences technologiques est un avantage de taille dans de nombreux domaines et peut jouer gros dans la balance lorsque vient le temps de décrocher un nouvel emploi. 

En effet, un récent sondage réalisé par la firme Robert Half et Comptabilité révélait qu’au Canada, dans le secteur des finances, les compétences technologiques sont celles qui sont les plus demandées… et les plus rares.

Les dirigeants financiers sondés dans le cadre de cette étude affirmaient avoir du mal à trouver des candidats en comptabilité ayant ces connaissances. Mais avec l’importance grandissante des technologies, ces expertises deviennent essentielles.

Faire face à la réalité actuelle
À une époque où les technologies numériques sont de plus en plus importantes pour le fonctionnement des entreprises, les employeurs cherchent des leaders capables de les aider à gérer les changements technologiques auxquels ils font face. Ils veulent des employés qui les aideront à faire évoluer les pratiques de leur compagnie.

Comme l’explique David King, président de district principal pour Robert Half Finance et Comptabilité, « les entreprises dépendent de plus en plus des données pour la prise de décisions stratégiques. Elles se concentrent donc plus que jamais sur la recherche de professionnels ayant les capacités analytiques nécessaires pour interpréter et mettre en pratique ces connaissances. »

Compétences recherchées
L’analyse des questions relatives aux entreprises est l’une des compétences les plus demandées. En effet, 28 % des directeurs interrogés affirment que ces qualifications sont obligatoires pour tous les postes en comptabilité et en finances de l’entreprise pour laquelle ils travaillent, alors que 52 % des répondants indiquaient plutôt qu’elles étaient nécessaires pour certains postes.

Mais force est de constater que cette qualification est très prisée, car 89 % des entreprises qui emploient ces répondants offrent la possibilité à leur personnel de se perfectionner et de développer leur savoir-faire dans ce champ d’expertise.

Par ailleurs, comme 94 % des dirigeants financiers sondés révélaient utiliser ou prévoir utiliser prochainement l’infonuagique, les employeurs sont aussi à la recherche de candidats qui possèdent les connaissances pour gérer ces systèmes.

Des qualifications qui font grimper les échelons
Selon M. King, « les professionnels devraient se familiariser de manière proactive avec les compétences émergentes et recherchées afin de faire preuve de leur maîtrise du domaine et augmenter leur valeur dans le secteur en perpétuelle évolution des finances. »

Bref, comme peu de candidats possèdent ces compétences, il s’agit d’une carte importante à mettre bien en évidence dans votre CV pour décrocher un nouvel emploi, ou encore, pour négocier votre prochaine augmentation !

Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#