CPA : les atouts pour se démarquer

Détenir le titre de comptable professionnel agréé (CPA) est déjà la preuve d’un certain engagement. Mais, au-delà du titre, que faut-il pour décrocher un emploi dans le domaine ?

« La demande est très forte. À l’heure actuelle, il y a une pénurie de main-d’œuvre. Et dans cette pénurie, il y a des rôles comme techniciens-comptables qui sont très demandés », explique d’emblée Robert Favreau, président et chef de la direction du Groupe Magellan, une firme de recruteurs experts.

Le gestionnaire affirme que, pour sortir du lot, il faut être prêt, à l’arrivée dans une entreprise, à occuper des postes qui ne sont pas tout à fait en phase avec les études de CPA. « Il faut commencer quelque part, et il peut être intéressant pour quelqu’un qui veut mettre un pied dans l’entreprise de s’ouvrir à d’autres postes », dit-il.

Polyvalence et ouverture

Encore plus important que les aptitudes et compétences sur papier, avoir de grandes capacités interpersonnelles semble un critère de plus en plus important pour les employeurs, est un avantage CPA « Sur papier, on a souvent un beau profil et il faut en faire la démonstration, mais rien ne remplace les habiletés sociales », affirme M. Favreau. Entregent, aptitudes sociales, curiosité de comprendre le fonctionnement et d’aider à répondre aux besoins de l’entreprise, voilà des critères que les employeurs recherchent.

Pour avoir un avantage CPA, il faut être capable de toucher aux différents secteurs de l’entreprise et démontrer une capacité de s’engager dans son milieu de travail, « à compétences égales, voilà des qualités que l’employeur va considérer », précise le président de Magellan. « On a souvent la notion du “comptable aux bas bruns”, mais aujourd’hui, les comptables ont une valeur inestimable dans une entreprise. Il faut seulement être apte à se démarquer, notamment par la diversification de son profil », ajoute-t-il.

Apprendre des meilleurs

Robert Favreau fait le constat de la présence de nombreux seniors dans les entreprises financières au Québec, et croit que cela peut être un atout intéressant que d’apprendre des gens d’expérience. S’intéresser à leur parcours, les questionner, se laisser guider par eux au début est une bonne façon de démontrer de l’engagement.

Le président conseille également, dès le début des études en finance, de s’impliquer dans le milieu et de se bâtir un réseau. « Assister à des événements qui gravitent autour des enjeux du domaine, faire partie de comités ; cela pourrait faire la différence pour un employeur, qui recherche des gens au parcours de plus en plus diversifié, qui possèdent une capacité d’interaction importante », dit M. Favreau.

Finalement, la maîtrise des technologies est une compétence essentielle à mettre de l’avant en tant que avantage CPA. Selon le dirigeant de Magellan, près de 70 % des entreprises consacrent une partie de leur budget aux technologies. « Une personne qui étudie en comptabilité ou en finance aura du mal à planifier un budget si elle ne maîtrise pas les bons outils », affirme M. Favreau. Il s’agit d’un facteur essentiel pour se démarquer, renchérit-il.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#